Fluide Non-Newtonien sur une enceinte

Dans la série des substances « fluides-solides », la fabuleuse expérience de la suspension aqueuse concentrée de maïzena (un peu colorée au passage) en vibration sur un haut-parleur.

Quelques éléments d’explication : ce produit est ce qu’on appelle un fluide rhéoépaississant, c’est à dire qu’il épaissit lorsqu’on lui applique une contrainte (à l’inverse du ketchup par exemple, qui s’écoule plus facilement quand on le secoue).

On considère habituellement que la contrainte déplace l’eau dans le produit alors que les colloïdes de maïzena se mettent moins facilement en mouvement : dans les zones sous contrainte, ils sont donc plus concentrés (le produit est alors plus épais). Lorsque la contrainte disparait (ou diminue), tout se réorganise et le produit retrouve sa texture initiale.

Dans le cas du haut-parleur, les vibrations mécaniques de la membranes se propagent dans le produit, induisant un épaississement « par vagues », et un déplacement de l’eau dans le sens du déplacement de l’onde, occasionnant la formation de ces « doigts », qui vont épaissir lorsque la sommet de la vague les atteindra, et qui se refluidifieront dans le creux de la vague (les doigts pourront fusionner et retomber sous leur poids).

La vue est schématique mais l’on a je crois l’essentiel.